L'histoire de l'hôpital Jacques Puel

Histoire

L'histoire récente du centre hospitalier est marquée par l'ouverture de l'hôpital de Bourarn en 2006, baptisé en 2008 "hôpital Jacques Puel". Cette histoire reste cependant en marche, avec de nombreux autres projets.

Une histoire ancienne : du cœur de ville à la colline de Bourran

D'un hospice centré sur la bienfaisance et la charité à un établissement de soin moderne,  l'histoire du centre hospitalier est, comme celle de tous les hôpitaux français, celle d'une déconfessionnalisation et d'une médicalisation croissante des prises en charge.

Les origines du centre hospitalier de Rodez

XIIIème siècle : hôpital Sainte-Marthe, dirigé par des religieux et implanté au cœur de la ville

1676 : création de l'hôpital général à la place de Sainte-Marthe

L'histoire contemporaine du centre hospitalier de Rodez

1868 : reconstruction de l'hôpital avec les dons des citoyens

1873 : le conseil d'administration de l'hôpital décide de le baptiser Combarel en hommage à un donateur

1930 : extension des bâtiments du site de Combarel grâce à la contribution de l'Etat

1980 : intégration de la clinique des Peyrières dans le patrimoine hospitalier. Ce site deviendra une annexe du centre hospitalier dédiée principalement aux personnes âgées

2000 : transfert de l'activité de la maternité Sanit-Louis au centre hospitalier

2003 à 2006 : construction d'un nouvel hôpital sur la colline de Bourran

Septembre à décembre 2006 : déménagement et fermeture du site Combarel.

Une histoire en devenir : l'hôpital depuis le déménagement

L'histoire de l'hôpital ne s'arrête bien évidemment pas à l'ouverture du nouvel hôpital en 2006. De nouveaux projets, de plus en plus tournés vers la territorialisation des parcours de soin, ont marqué les premières années de "l'hôpital neuf".

De nouveaux projets qui confortent la stature de l'établissement

2007 : Début de l'informatisation du dossier patient

2008 : Mise en fonctionnement du transport sanitaire héliporté

2011 : installation d'un TEP-scan, complétant le plateau technique de médecine nucléaire

2012 : intégration des activités chirurgicales de la clinique Saint-Louis (ophtalmologie, urologie, vasculaire, ORL, etc.), permettant ainsi au centre hospitalier de Rodez de proposer une offre de soin complète pour son territoire en matière de chirurgie

2013 : ouverture des locaux de l'unité sanitaire dans la nouvelle maison d'arrêt de Rodez

2015 : ouverture d'une unité de soins palliatifs

2015 : ouverture du centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG), du centre de vaccination et du centre de lutte antituberculeuse (CLAT)

2015 : développement des projets de médecine et de chirurgie ambulatoires

2015 : doublement des capacités d'accueil de l'unité de soins intensifs neurovasculaires (USINV)

2016 : renouvellement du plateau technique d'imagerie (IRM, scanner et mammographe notamment)

2016 : lancement du programme de regroupement des sites de pédopsychiatrie à Bourran, afin d'améliorer l'accessibilité et améliorer les prises en charge

2017 : début du renouvellement du plateau technique de radiothérapie (scanner dédié, accélérateurs de particule)

2019 : date prévisionnelle du transfert de la maison de retraite Saint-Jacques à Combarel, sous l'égide du centre communal d'action sociale de Rodez.

La marche vers la territorialisation de la santé

Outre son développement propre, le centre hospitalier de Rodez s'attache à l'essor des coopérations avec les autres partenaires de santé de son territoire.

Quelques exemples de coopération territoriale

Le groupement de coopération territoriale du Rouergue : l'avenir de la coopération territoriale

Compte-tenu de son rôle structurant dans son territoire de santé, le centre hospitalier de Rodez a été désigné hôpital pivot d'un groupement hospitalier de territoire, introduit par la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016. Prenant le nom de GHT du Rouergue, il sera composé des établissements suivants :

- centre hospitalier de Rodez

- centre hospitalier de Villefranche de Rouergue

- centre hospitalier de Decazeville

- centre hospitalier d'Espalion et de Saint-Laurent d'Olt

- hôpital de Saint Geniez d'Olt

- hôpital intercommunal du Vallon (Saint-Geniez d'Olt)

Créé au 1er juillet 2016, ce GHT devra en premier lieu déterminer de concert un projet médical partagé qui permettra d'améliorer le parcours de soin des patients sur son territoire.

Réalisation Stratis