Présentation de la formation

La formation initiale aide-soignante

 " En tant que professionnel de santé, l’aide-soignant est habilité à dispenser des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et dans le cadre d’une responsabilité partagée.

Trois missions reflétant la spécificité du métier sont ainsi définies :

  1. Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie
  2. Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences
  3. Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel."

Cf. Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’Aide-Soignant

 

 

Le dispositif de formation décliné à l’IFAS de Rodez permet ainsi:

  • D’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation des soins de la vie quotidienne et des soins aigus dans le cadre de la pluri professionnalité en développant le projet de vie ou le projet de soins
  • D’acquérir une posture réflexive
  • De développer une identité professionnelle.

 

Déroulement de la formation

 La formation comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1 540 heures, se répartissant en 770 heures (22 semaines) de formation théorique et 770 heures (22 semaines) de formation clinique.

Organisation de la formation théorique

La formation théorique et pratique comprend dix modules, un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé, des travaux personnels guidés et un suivi pédagogique individualisé des apprenants.

 

 

Accompagnement Pédagogique Individualisé (API)

35h (dans les trois premiers mois de la formation)

Suivi pédagogique individualisé des apprenants

7h (réparties tout au long de la formation)

Travaux personnels guidés (TPG)

35 h (réparties au sein des différents modules)

Module 1 - Accompagnement d'une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale

147 h

Module 2 - Repérage et prévention des situations à risque

21 h

Module 3 - Evaluation de l’état clinique d’une personne

77 h

Module 4 - Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement

182 h

Module 5 - Accompagnement de la mobilité de la personne aidée

35h

Module 6 - Relation et communication avec les personnes et leur entourage

70h

Module 7 – Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs

21h

Module 8 – Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés

35h

Module 9 – Traitement des informations

35h

Module 10 – Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques

70h

 

 

 

L'alternance cours/stages

 

La formation comprend 4 stages en parcours complet.

Les parcours sont construits selon les exigences du référentiel afin de permettre aux élèves d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires. Au moins une période clinique doit être effectuée auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique et une période auprès de personnes âgées.

Un moyen de locomotion est indispensable pour aller en stage.

 

Les élèves sont affectés sur des terrains de stages conventionnés et agréés par l’IFMS. Le parcours de stage est formalisé par les formateurs de l'institut.

Les élèves en parcours complet ont la possibilité de choisir le dernier stage (période D) en fonction de leur projet professionnel. Une mobilité est envisageable dans le cadre du dispositif ERASMUS (Europe).

Organisation de la formation clinique

Quatre périodes en milieu professionnel doivent être réalisées :

  • période A de 5 semaines
  • période B de 5 semaines
  • période C de 5 semaines
  • période D de 7 semaines : en fin de formation, période intégrative en milieu professionnel, correspondant au projet professionnel et/ou permettant le renforcement des compétences afin de valider l’ensemble des blocs de compétences.

 

 Obtention du Diplôme d'Etat (DEAS)

Le Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant s’obtient par la validation de l’ensemble des blocs de compétence acquis en formation théorique et pratique et en milieu professionnel.

 

L’évaluation des compétences acquises par l’élève est assurée par l’institut de formation et par les tuteurs de stage tout au long de la formation selon les modalités d’évaluation définies dans le référentiel de formation. En fonction des modules concernés, l’évaluation peut être réalisée en situations simulées.

L’élève doit obtenir une note au moins égale à dix sur vingt à chaque module de formation constituant le bloc de compétence. Il ne peut pas y avoir de compensation entre module.

 

L’évaluation des compétences acquises au cours de chaque période de formation réalisée en milieu professionnel est prise en compte pour la validation de chaque bloc de compétences.

 

 Débouchés de la profession

  • Hôpitaux publics de soins généraux ou spécialisés
  • Établissements de Santé privés à but lucratif
  • Centres de soins
  • Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Les spécialisations

  • Assistant de soin en gérontologie (ASG)
  • Assistant médical
  • AS en éducation thérapeutique

Les évolutions de carrière


Après trois années d'exercice professionnel, un aide-soignant peut se présenter aux épreuves de sélection pour l'entrée en I.F.S.I. (Institut de Formation en Soins Infirmiers).

Les passerelles

  • Auxilliaire de Puériculture (AP)
  • Assistant de Vie aux Familles (ADVF)
  • Agent de Service Médico-Social (ASMS)
  • Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES)
  • Assistant de Régulation Médicale (ARM)
  • Ambulancier

 

 

 

Réalisation Stratis